Spéléologue blessé: la partie délicate de la remontée a débuté

La partie la plus difficile de la remontée du spéléologue blessé depuis une semaine dans le gouffre du Riesending a débuté. Près de 60 secouristes s'activent à le transporter le long de parois très raides. Ce sauvetage devrait durer encore plusieurs jours.

Pour atteindre le poste de bivouac numéro trois, les secouristes doivent escalader à la verticale. Ils se sont pour le moment déplacés essentiellement à l'horizontale à 900 mètres de profondeur. L'arrivée à la prochaine étape pourrait prendre deux jours.

Selon le Secours en montagne bavarois, l'équipe internationale de sauveteurs, constituée de trois médecins, a atteint le poste 4 de bivouac dimanche matin et a observé une plus longue pause.

Au total, une vingtaine de Suisses font partie du dispositif de secours. L'équipe comprend aussi des spécialistes venus d'Italie, d'Autriche et d'Allemagne.

Engagement physique et psychique

Samedi, de nouveaux secouristes suisses sont partis pour l’Allemagne afin de remplacer une partie de leurs collègues. Pour ces sauveteurs, l’engagement physique et psychique est très important, a indiqué dimanche soir Spéléo-secours suisse dans un communiqué.

L'état de santé du blessé reste stable, selon le Secours en montagne bavarois. Il avait été touché à la tête au moment d'une chute de pierres, en présence de deux camarades. L'un d'eux est resté avec lui et l'autre avait donné l'alerte. Le transport du blessé avait ensuite débuté vendredi passé à 1000 mètres de profondeur.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes