Accord fiscal entre la Suisse et l'Allemagne jugé problématique

Les accords fiscaux que la Suisse a conclu avec l'Allemagne et la Grande-Bretagne sont problématiques aux yeux de la Commission européenne. Le commissaire chargé de la fiscalité, Algirdas Semeta, a indiqué mardi que la Commission européenne est prête, si besoin est, à prendre "des mesures correctives".Algirdas Semeta comprend l'intérêt des Etats membres à trouver des solutions pour que l'argent retourne dans leurs caisses. La conclusion de tels accords, qui permet la taxation de biens dissimulés dans des pays tiers, est "très attractive", a-t-il poursuivi en donnant officiellement sa position sur le sujet devant le Parlement européen à Strasbourg. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes