Affaire Hildebrand: Hermann Lei ne regrette rien

Le député UDC au Grand Conseil thurgovien et avocat Hermann Lei ne regrette pas d'avoir transmis les données bancaires volées du président de la Banque nationale suisse (BNS) Philipp Hildebrand. Selon lui, l'informateur s'est tourné vers lui, car il ne trouvait pas de soutien à l'interne."J'aimerais souligner que l'informateur s'est tourné vers moi en détresse, parce qu'il a découvert que Philipp Hildebrand est un probable spéculateur de devises", a déclaré samedi Hermann Lei dans une interview das le "St-Galler Tagblatt". D'après l'avocat, l'informateur n'a pas pu parler de ses soupçons ni été soutenu au sein de la banque Sarasin. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus