Affaire Hildebrand: le président de la BNS jette l'éponge

Au vu de la pression qui ne se réduit pas, Philipp Hildebrand préfère jeter l'éponge. "Je suis parvenu à la conclusion que je ne pourrai pas livrer la preuve définitive que la transaction incriminée a été ordonnée par ma femme: je ne peux que donner ma parole d'honneur".Le président de la Banque nationale suisse a dit céder son poste avec "grande tristesse". Mais il en va de la crédibilité de la Banque nationale suisse, qui est son plus grand bien, a-t-il déclaré lundi devant la presse à Berne. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes