Alerte maximale au Tessin: une clinique évacuée

Les eaux du Lac Majeur continuent de gonfler. Le danger de crue y a atteint en fin de journée son niveau maximum de 5 sur une échelle de 5. A l'exception d'une clinique dont les patients ont été déménagés préventivement, les conséquences des intempéries restent mesurées pour l'heure. Mais les experts craignent que d'importants glissements de terrain ne se déclenchent spontanément.

A Locarno, les inondations sont les plus fortes qu'a connue la ville depuis neuf ans. La clinique Santa Chiara, située à 50 mètres des rives du Lac Majeur, a été évacuée. Des recrues de l'école sanitaire d'Airolo (TI) ont prêté main forte au personnel soignant.

Vingt patients en soins aigus ont été déménagés à l'hôpital La Carità, à proximité, a indiqué à l'ats Guido Bernasconi, directeur de la clinique. Les quelque 60 autres ont été replacés dans des homes pour personnes âgées ou dans des unités de soins ambulatoires. Deux campings de Tenero ont subi le même sort.

Débits élevés

En raison des précipitations attendues, les débits des cours d'eau demeureront élevés et pourraient encore augmenter. Aux entrées des lacs Majeur et de Lugano, qui resteront donc en crue, les flux sont toujours excessifs, en particulier ceux provenant de la Toce (Italie).

Le niveau du Lac Majeur est passé à 5 mardi à la mi-journée. Il devrait atteindre son plus haut jeudi matin avec une valeur proche de celle qui avait provoqué des inondations en 2002, à savoir 196,5 mètres. Le record de l'an 2000, à 197,58 m, ne sera en revanche pas approché, a dit à l'ats un porte-parole de l'Institut de géologie de la Haute école de la Suisse italienne. Le niveau du Lac de Lugano était, lui, encore à 3 mardi. Il devrait passer au niveau 4 mercredi.

De dimanche à mardi, il est généralement tombé entre 100 et 150 litres par mètre carré de pluie sur le Tessin, sauf dans quelques vallées. Deux phases de précipitations intenses sont encore attendues. Une amélioration n'est pas prévue avant mercredi soir.

Quant à la limite des chutes de neige, elle pourrait descendre autour de 1500 mètres. Un fort danger d'avalanches (niveau 4) est annoncé pour certaines vallées du Tessin et du Haut-Valais.

Important risque d'éboulements

Avec ces précipitations, les sols et fonds rocheux des vallées de la Maggia, des Centovalli et de l'Onsernone sont fortement saturés. Vu l'intensité et les volumes des pluies encore à venir, des glissements de terrain importants se déclenchant spontanément pourraient survenir, avertit MétéoSuisse.

/ATS


Actualisé le