Aucune violation des règles, selon la direction

L'Hôpital du Valais (HVS) n'a pas violé les règles et les accords passés avec le CHUV en effectuant une intervention chirurgicale sur l'oesophage d'un patient la semaine passée. Cette intervention ne relevait pas de l'accord signé en décembre 2013, communique lundi la direction.

La prise en charge du patient a débuté le 19 septembre 2013 et l'intervention chirurgicale a été décidée le 22 octobre après une discussion multidisciplinaire en Valais, précise l'HVS. Le patient et la famille ont décliné l'offre d'un deuxième avis et ont demandé explicitement que l'intervention soit effectuée à l'hôpital de Sion.

Le choix thérapeutique et l'indication opératoire ont été posés de manière tout à fait adéquate, estime l'HVS. Un accord de coopération avec le CHUV a été signé le 3 décembre, il est entré en vigueur le 1er janvier et ne prévoit pas d'effet rétroactif.

L'HVS précise qu'une annulation de la procédure préopératoire débutée en 2013 aurait porté préjudice au patient. Il admet pourtant que, dans l'esprit de ce nouveau partenariat, le chirurgien concerné aurait dû prendre l'initiative d'une concertation médicale.

La collaboration avec le CHUV porte sur des pathologies relevant de la médecine hautement spécialisée (MHS), précise l'HVS, et "aucune mention concernant l'oesophage ne figure dans le texte". Cette question figure dans les recommandations du professeur Jean-Jacques Houben, mandaté par le gouvernement pour un audit externe de l'HVS.

Des normes à établir

La cheffe du département cantonal valaisan de la santé Esther Waeber-Kalbermatten avait, dimanche, "déploré que ce cas n'ait pas été discuté avec le CHUV". Elle en a été informée par M. Houben qui a assisté à l'opération en tant qu'observateur. Une prise de position de la cheffe du département est attendue lundi.

L'HVS précise que les recommandations de M. Houben seront prises en compte. La chirurgie oesophagienne fera l'objet d'une norme qui sera discutée dans les prochaines semaines entre l'HVS et le CHUV. "La coopération avec le CHUV est un élément central de la stratégie d'amélioration", explique l'Hôpital du Valais.

Le conseil d'administration de l'HVS "veillera à la mise en oeuvre scrupuleuse du protocole d'accord signé avec le CHUV".

/ATS


Actualisé le