Bulletin d'information de 18h00

* Week-end de folies carnavalesques dans plusieurs cantons romands
* La Russie pourrait perdre sa place au G8, menace Washington
* Le Suisse Patrick Küng 2e au super-G

FESTIVITÉS: Les Valaisans, les Jurassiens et les Fribourgeois ont sorti leurs masques et sont descendus dans la rue ce week-end à l'occasion du carnaval. A Sion, les organisateurs ont bénéficié d'un coup de pouce de la météo, réussissant à cumuler plus de 50'000 spectateurs lors des deux cortèges.

Placé sous le signe d'un soleil radieux, le carnaval du chef-lieu valaisan a fait carton plein. "Nous estimons le nombre de participants à 43'000 samedi et à 10'000 dimanche", s'est réjoui Yoann Schmidt, président du comité d'organisation.

LOI SUR L'IMMIGRATION: L'acceptation de l'initiative anti-immigration place la recherche de pointe en Suisse face à un avenir incertain - c'est aussi le cas pour le "Human Brain Project" à l'EPFL. "Il se peut bien que la recherche soit la victime de la politique", a dit aujourd'hui Henry Markram, directeur de ce projet de recherche.

Il prévoit une simulation de cerveau géante qui doit permettre aux 500 chercheurs impliqués, provenant de 22 pays, d'acquérir de nouvelles connaissances sur les maladies neurologiques comme celle d'Alzheimer. Les coûts sont assumés conjointement par la Suisse et l'Union européenne (UE).

IMMIGRATION: Les milieux économiques suisses souhaitent que l'UDC prenne sa part de responsabilité dans la concrétisation de l'initiative contre l'immigration de masse. Les patrons des patrons ont insisté ce week-end auprès de Johann Schneider-Ammann pour que le parti bourgeois soit intégré au groupe de travail ad hoc.

Lors d'une table ronde organisée samedi à Berne par le ministre de l'économie, les représentants des grandes associations économiques se sont accordés sur l'importance "que les initiants fassent partie de toute la procédure", a rapporté à l'ats Heinz Karrer, le président d'economiesuisse. Une unanimité qui a sans surprise fait le bonheur de son homologue de l'Union suisse des arts et métiers (usam), l'UDC Jean-François Rime.

EGALITÉ: La SSR veut faire passer la proportion globale de femmes parmi ses cadres à 30% d'ici à 2020. Le conseil d'administration a confirmé jeudi passé une décision en ce sens prise par la direction.

"L'objectif visé vaut pour toutes les unités de l'entreprise, soit la direction générale et les filiales Publisuisse, SwissTXT et tpc", a expliqué aujourd'hui Roger de Weck, directeur général de la SSR, confirmant une information de la "Schweiz am Sonntag".

CAMBRIOLAGE: Un jeune de 15 ans qui rentrait chez lui a été battu et dévalisé par des inconnus durant la nuit de samedi à aujourd'hui à St-Gall. Il a été blessé à la tête et au visage. Les agresseurs se sont enfuis sans avoir été identifiés.

Alors qu'il rentrait seul à pied chez lui, l'adolescent a été frappé par derrière, a indiqué la police cantonale st-galloise. Comme la victime portait des écouteurs diffusant de la musique, elle n'a entendu personne arriver.

UKRAINE: Les Etats-Unis ont menacé aujourd'hui Moscou d'isolement économique et mis en garde la Russie sur l'éventualité de perdre sa place au sein du G8. Et Paris et Londres ont suspendu leur participation aux réunions préparatoires du prochain sommet en juin prochain à Sotchi, en Russie.

"Les décisions qui ont été prises par nos partenaires russes sont contraires aux principes du G7 et du G8", a estimé dans la matinée le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, dans l'émission "Le Grand Rendez-Vous" parrainée par Europe 1-i<TELE-Le Monde.

NIGERIA: Un double attentat a fait au moins 74 morts dans un quartier animé de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria. La cité est en proie à l'insurrection des islamistes de Boko Haram, a déclaré aujourd'hui la police, malgré une offensive de l'armée et l'état d'urgence.

Une première attaque, constituée d'un double attentat, a fait samedi en début de soirée au moins 35 morts dans Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno. Peu après, une autre attaque d'éléments présumés de Boko Haram, à l'ouest de Maiduguri, a fait 39 morts dans la localité de Mainok.

CINÉMA: Alain Resnais, l'un des plus grands réalisateurs français, auteur notamment d'"Hiroshima mon Amour, "Nuit et Brouillard" ou de "On connaît la chanson", est décédé samedi soir à Paris à l'âge de 91 ans. L'un de ses acteurs fétiches, Pierre Arditi, s'est déclaré "déchiré" par cette annonce.

A l'annonce de son décès, l'un de ses acteurs fétiches, avec Sabine Azéma et André Dussollier, Pierre Arditi, s'est déclaré "déchiré". "Il avait des thèmes de prédilection, mais les formes qu'il employait pour dire le monde étaient à chaque fois une recherche de différence", a ajouté l'acteur.

PROCHE-ORIENT: Des centaines de milliers de juifs ultra-orthodoxes manifestaient aujourd'hui après-midi à l'entrée de Jérusalem contre le projet de réforme du service militaire n'exemptant plus les étudiants des écoles religieuses. Quelque 3500 policiers ont été mobilisés pour l'occasion.

"L'entrée de la ville est bloquée par des centaines de milliers de manifestants", a indiqué le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld. Dès le début de l'après-midi, la municipalité de Jérusalem a fermé les principaux axes routiers proches de l'entrée de la ville et la gare routière centrale.

SKI ALPIN: Patrick Küng a renoué avec le podium en Coupe du monde. Le Glaronais s'est classé aujourd'hui au 2e rang du super-G de Kvitfjell (No), seulement battu par le Norvégien Kjetil Jansrud.

En revanche, les autres Suisses ont déçu: Didier Défago n'a pas fait que 16e, juste devant Beat Feuz, tandis que Carlo Janka sombrait au 39e rang.

FOOTBALL: En football, Thoune a fait aujourd'hui égalité avec Bâle par 2 à 2 en tournoi de Super League.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes