CF: un statu quo qui signe la défaite de l'UDC, analyse la presse

Le statu quo à l'élection du Conseil fédéral mercredi à Berne révèle paradoxalement une nouvelle donne où l'UDC fait figure de grande perdante, analyse jeudi la presse suisse. Maints analystes soulignent que le parti agrarien ne peut imputer sa défaite qu'à lui-même."C'est le paradoxe de la démocratie suisse. Le statu quo est un changement", constate l'éditorialiste du "Temps". La défaite de l'UDC, "on s'y attendait, après les innombrables sottises commises par la direction" de ce parti "incapable de présenter des candidats incontestés". L'UDC a donné l'image "d'un poulet sans tête" lançant Jean-François Rime "dans un combat pathétique et perdu d'avance". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes