Centrales nucléaires: trois jours pour réagir avant l'explosion

La menace d'une explosion d'hydrogène dans les centrales atomiques suisses en cas de séisme d'intensité majeure ne devient concrète qu'après trois jours. D'après les analyses mandatées par l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), ce délai permet d'éviter la catastrophe.Durant trois jours au minimum, la centrale concernée reste sûre sans l'aide de moyens de secours externes, a indiqué mardi l'IFSN sur son site Internet. Pour l'évaluation du déroulement de l'accident, l'autorité fédérale de surveillance a supposé un séisme de grande intensité, comme il en survient un tous les 10'000 ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus