Chômeur sanctionné pour recherches d'emploi insuffisantes

Un travailleur licencié doit se soucier sérieusement de trouver un nouveau job pendant le délai de congé s'il ne veut pas risquer une pénalité de l'assurance-chômage. Le Tribunal fédéral (TF) déboute un chômeur sanctionné par l'assurance-chômage.

Le TF confirme la suppression de trois indemnités journalières prononcée par une caisse de chômage à l'égard d'un employé du secteur social, dont le contrat avait été résilié en novembre 2011 pour fin février 2012. Mon Repos souligne qu'un travailleur licencié, qui risque de se retrouver au chômage, doit déjà se soucier de retrouver un emploi pendant le délai de congé.

Il ne peut prétexter avoir méconnu cette obligation. Pendant le délai de congé, les travailleurs qualifiés peuvent cependant limiter leurs recherches aux emplois qui correspondent à leur profession. Les travailleurs non qualifiés ont en revanche l'obligation de faire davantage de recherches d'emploi.

Toutefois, en l'absence d'offres d'emploi dans son secteur, un travailleur qualifié doit envisager d'accepter un travail autre que celui qu'il exerçait.

Le recourant n'avait fait aucune postulation en décembre 2011. Cette passivité justifie, selon le TF, la suppression des indemnités de chômage pendant trois jours, même s'il n'y avait aucun emploi disponible dans son secteur.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus