Clinique bâloise surprise: fuyard considéré comme un patient moyen

L'évasion d'un détenu bernois d'une clinique psychiatrique jeudi à Bâle a surpris les responsables de l'établissement. Rien ne laissait supposer un risque de fuite du criminel considéré comme dangereux par les autorités.Il s'agit d'un patient "moyen", selon le médecin-chef Marc Graf. Aucune mesure particulière de sécurité ou d'assouplissement n'avait été prise dans le cas de l'homme en fuite, a-t-il déclaré vendredi aux médias. S'il y avait eu un doute à son sujet, il n'aurait pas eu le droit d'aller se promener dans la cour du centre fermé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus