Combats de reines: exclue, la championne pourra néanmoins combattre

Quelque 130 vaches se retrouveront dans l'arène d'Aproz (VS) dimanche pour la finale nationale des combats de reines. "Schakira", championne 2012 mais exclue pour deux ans, pourra combattre. La sanction a été suspendue le temps de traiter le recours déposé pas ses propriétaires.Les propriétaires de "Schakira", ainsi que leur cheptel ont été exclus de tous combats pour une période de deux ans. La commission des combats de reines a sanctionné les Haut-Valaisans pour n'avoir pas respecté une décision du jury lors de la finale nationale 2012.Durant l'épreuve, le jury a consacré "Gentiane" reine de première catégorie, lui ouvrant les portes de la finale des finales. Mais le classement du jury a été bruyamment sifflé par une partie du public.Effet suspensifLes éleveurs ont à nouveau opposé leur bête et après un bref combat, "Schakira" a ravi la place et participé à la finale des finales. Lors de l'ultime joute face à la primipare "Ronja", elle s'est imposée reine nationale 2012.Les deux propriétaires de "Schakira" ont recouru contre leur exclusion auprès de la commission cantonale de recours en matière agricole et de remaniements parcellaires. Ils ont aussi sollicité une suspension de la sanction dans l'attente du traitement du recours.Verdict dans six moisLa commission cantonale de recours a accordé l'effet suspensif, allant ainsi à l'encontre des directives de la commission des combats de reines.Le verdict de la commission cantonale de recours ne devrait pas tomber avant l'automne prochain. D'ici là, "Schakira" est libre de ses coups de cornes. C'est la deuxième fois, au cours des dix dernières années, qu'une exclusion est prononcée contre un éleveur et son cheptel. Plusieurs sanctions sont infligées chaque année, en général des avertissements. Il y en a eu treize lors des combats qui ont jalonné l'année 2102, dont sept pour la finale. Toutes n'ont pas fait l'objet de recours. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes