Conseil fédéral: l'UDC durement critiquée pour ses mauvais choix

L'UDC a galvaudé ses chances. Tel est le commentaire de bon nombre de partis qui jugent durement la stratégie des démocrates du centre pour l'élection au Conseil fédéral. Pour les principaux intéressés, un éventuel passage dans l'opposition sera discuté le 28 janvier."L'UDC voulait rétablir la concordance. Nous ne pouvions pas faire plus que de présenter nos deux candidats", a réagi son président Toni Brunner. Mais c'était un résultat prévisible, a-t-il précisé, ajoutant que le parti est maintenant libre d'entrer ou non dans l'opposition. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes