Conseil fédéral: l'UDC n'exclut pas d'attaquer un siège du PLR

Alors que les partis du centre se cherchent, certains membres influents de l'UDC n'excluent pas d'attaquer un des deux sièges PLR lors de l'élection au Conseil fédéral du 14 décembre. L'une des options envisagées serait de prendre le fauteuil de Johann Schneider-Ammann.Au cas où Eveline Widmer-Schlumpf est réélue et si l'on respecte la concordance, l'UDC aurait plus le droit d'obtenir deux sièges au Conseil fédéral que le PLR ou le PS, a déclaré à l'ats le conseiller national UDC Christoph Mörgeli confirmant une information de la "SonntagsZeitung". L'attaque d'un siège PLR serait par conséquent une option. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes