Coup d'envoi jeudi de la présidence suisse de l'OSCE

Didier Burkhalter effectuera son premier voyage de l'année en Autriche. Comme président en exercice de l'OSCE, il s'adressera jeudi à Vienne au Comité permanent, un des organes de décision de l'organisation. Il rencontrera le lendemain notamment le président autrichien Heinz Fischer.

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) présentera les priorités de la présidence suisse pour 2014 au Comité permanent de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui regroupe les ambassadeurs des 57 Etats participants.

L'ambassadeur Thomas Greminger, qui conduit la représentation de la Suisse auprès de l'OSCE, le présidera en 2014.

Le président de la Confédération rencontrera par ailleurs les chefs des 16 opérations de terrain de l'OSCE en Europe du Sud-Est, en Europe de l'Est, dans le Caucase du Sud et en Asie centrale, qui soutiennent, par des projets concrets, les gouvernements des pays hôtes engagés dans des processus de réforme, a précisé le DFAE.

Jeunesse mise à contribution

En soirée, il lancera officiellement le projet "La jeunesse pour la sécurité et la coopération en Europe". Celui-ci permettra à 57 jeunes des Etats participants de l'OSCE de négocier un plan d'action pour la jeunesse.

Ils le présenteront aux ministres des affaires étrangères en décembre, à Bâle, à l'occasion de la réunion du Conseil ministériel. Ce projet vise à associer plus étroitement les jeunes au travail de l'OSCE.

Triple objectifs

Durant son année présidentielle, la Suisse entend poursuivre trois objectifs. Elle souhaite contribuer à la résolution des conflits, notamment dans les Balkans occidentaux et le Caucase du Sud. Elle soutient en outre des efforts visant à garantir plus de transparence ainsi que des réformes touchant les forces de sécurité.

Berne veut aussi contribuer à ce que tous les Etats participants s'acquittent de leurs engagements en matière de protection des droits humains.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes