Criminologie: une mouche peut révéler la date du décès d'un cadavre

Des chercheurs du Musée de zoologie de Lausanne donnent un coup de main aux "experts" criminologues helvétiques pour élucider des meurtres. Ils ont découvert quelles espèces de mouches à viande présentes en Suisse révèlent la date de la mort d'un cadavre.Sur les dizaines de sortes de mouches à viande existant dans notre pays, quatre sont utiles aux médecins légistes, ont déterminé les entomologistes Daniel Cherix et Claude Wyss. Ces espèces ne pondent pas d'oeufs dans le corps, mais y déposent des larves nécrophages, ont-ils précisé dans la revue "Forensic Science International". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes