Délits boursiers: le Conseil national renforce les sanctions

Les manipulations des cours boursiers seront considérées à l'avenir comme des crimes et non plus comme des simples délits. Le Conseil national a mis mardi sous toit un durcissement de la loi sur les bourses. Les coupables risquent des amendes jusqu'à 10 millions et cinq ans de détention.La dernière divergence a été éliminée par 116 voix contre 51. Ainsi, seules les personnes ayant gagné de l'argent en exploitant des informations d'initiés risqueront trois ans de prison. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes