Départ de Calmy-Rey: le PS doit rétablir la concordance, dit l'UDC

Le PS est conscient des risques posés par le départ de Micheline Calmy-Rey avant le renouvellement intégral du Conseil fédéral. Il ne décidera qu'après les élections fédérales d'octobre s'il soutient Eveline Widmer-Schlumpf.Le PS reconnaît le droit de l'UDC d'obtenir un second siège mais il a de l'estime pour Eveline Widmer-Schlumpf. Comme ce peut être antinomique, le parti préfère attendre le 23 octobre pour définir sa stratégie. /SERVICE


Actualisé le