Deux entreprises basées à Zoug liées au scandale du SECO

L'entreprise d'informatique Fritz & Macziol AG ainsi que sa filiale Information Technology&Trust AG se trouvent au centre de l'enquête pour corruption présumée au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Elles "coopèrent pleinement avec les autorités", a indiqué lundi à l'ats la porte-parole de la firme, basée à Rotkreuz (ZG).

L'entreprise affirme également avoir diligenté une enquête interne. Elle n'a pas souhaité faire plus de commentaires pour l'instant, au vu de l'enquête pénale en cours.

Selon une information parue lundi dans le "Tages-Anzeiger" et le "Bund", deux autres collaborateurs du SECO, en plus du chef de service déjà suspendu, seraient également concernés par des soupçons de corruption. Une information que ni le SECO ni le Ministère public de la Confédération (MPC) n'ont souhaité confirmer ou infirmer.

"Nous ne pouvons actuellement pas faire de commentaires supplémentaires", si ce n'est confirmer l'ouverture de l'enquête pénale pour corruption, a expliqué à l'ats Jeannette Balmer, porte-parole du MPC. La présomption d'innocence est par ailleurs toujours valable.

Enquêtes cantonales

Parallèlement, des enquêtes sont en cours au niveau cantonal. Zoug et Zurich ont lancé une procédure, qui relève de la compétence de leurs directions cantonales des finances. Les premiers résultats devraient être connus dans deux semaines environ, a indiqué à l'ats Peter Hegglin, directeur des finances du canton de Zoug.

Du côté des cantons d'Obwald et Nidwald, aucune enquête n'a été entreprise. Appenzell Rhodes-Extérieures n'a de son côté pas eu affaire avec l'entreprise incriminée. Les programmes informatiques ont été achetés à la suite d'une procédure d'appel d'offres faite par l'association faîtière des services informatiques cantonaux et communaux SSGI.

Dans les Grisons, on confirme avoir attribué un mandat à Fritz & Macziol AG en 2011, en respectant les procédures établies. "Nous n'avons actuellement pas de raisons de penser qu'il y a eu un problème", a indiqué à l'ats Barbara Janom, directrice des finances du canton.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus