Didier Burkhalter en visite officielle au Vanuatu

Le Vanuatu aura une mission permanente en Suisse. Le chef de la diplomatie suisse Didier Burkhalter et le Premier ministre du petit Etat du Pacifique sud Moana Carcassès Kalosil ont signé samedi un accord de principe pour l'ouverture de cette représentation. C'est la première fois qu'un Sage se rend au Vanuatu.

Située à Genève, elle permettra au Vanuatu de participer davantage aux discussions multilatérales, notamment sur le changement climatique, a indiqué samedi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Lors de la cérémonie de signature, M. Burkhalter a souligné "l'ouverture d'un nouveau chapitre". En plus du changement climatique, il a évoqué les défis auxquels doit faire face ce petit Etat insulaire: sécurité alimentaire, distribution de l'eau, santé et migration.

La visite de Didier Burkhalter se prolongera dimanche. Il s'agit de la première visite d'un conseiller fédéral au Vanuatu.

La Confédération soutiendra en 2014 la 3e Conférence des petits Etats insulaires en développement. Les conséquences du changement climatique sont "un sujet que la Suisse thématise, elle aussi, dans le cadre de son engagement international", a souligné le DFAE. Un projet de formation pour les jeunes diplomates des Etats insulaires du Pacifique sera en outre présenté.

Renforcement des relations avec Wellington

La veille, M. Burkhalter a rencontré le ministre néo-zélandais des affaires étrangères Murray McCully. Les deux hommes ont signé une déclaration commune portant sur l'approfondissement des relations bilatérales entre Berne et Wellington.

La représentation réciproque dans le cadre de services consulaires et l'échange d'infrastructures techniques sont envisagés dans cette déclaration, a rapporté le DFAE. L'usage commun de bâtiments d'ambassades est également possible.

La Suisse et la Nouvelle-Zélande coopèrent notamment au sein du Conseil des droits de l’homme, en matière de désarmement et sur les questions climatiques, ainsi que sur la réforme des méthodes de travail du Conseil de sécurité des Nations Unies. Les deux pays font également partie des premiers Etats signataires du Traité sur le commerce des armes, en juin 2013.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes