Didier Burkhalter ouvre la session du Conseil des droits de l'homme

La Suisse a condamné lundi à Genève les violations des droits de l'homme commises en Syrie. Ouvrant la session du Conseil des droits de l'homme, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a demandé un accès sans entraves pour les humanitaires."La Suisse condamne avec la plus grande fermeté toutes les violations des droits de l'homme commises en Syrie. Nous appelons les autorités syriennes à mettre immédiatement fin à l'usage de la violence et à la répression contre la population civile et à prendre des mesures pour que les personnes responsables soient poursuivies", a affirmé le chef du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes