Didier Burkhalter se rend en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Arménie

Didier Burkhalter, président en exercice de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), se rendra en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Arménie du lundi 2 au mercredi 4 juin. Cette région est une priorité de la présidence suisse en raison des divers conflits prolongés qu’elle connaît.

Le conflit arméno-azerbaïdjanais sur la question du Haut-Karabakh et le conflit géorgien seront notamment à l'ordre du jour, selon un communiqué du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) diffusé jeudi. Dans le cadre de sa présidence, le Neuchâtelois essaie de favoriser le dialogue entre les parties à ces conflits, soulignent ses services.

Le conflit du Haut-Karabakh a dégénéré en guerre ouverte au début des années 1990. Depuis la conclusion d’un accord de cessez-le-feu en 1994, le Groupe de Minsk de l’OSCE, co-dirigé par la Russie, la France et les Etats-Unis, recherche une solution pacifique.

Didier Burkhalter entamera sa visite le 2 juin à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. Le lendemain, le conseiller fédéral aura des entretiens en Géorgie à propos du conflit autour de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud.

Représentant spécial

L’OSCE joue un rôle de médiation dans ce conflit dans le cadre des pourparlers de Genève, rappelle le DFAE. La présidence suisse de l’OSCE y est représentée par l’ambassadeur Angelo Gnädinger, représentant spécial pour le Caucase du Sud.

Les aspects bilatéraux seront également bien présents dans les discussions que M. Burkhalter aura en Azerbaïdjan, en Géorgie et en Arménie, où il achèvera son voyage le 4 juin.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus