Doris Leuthard lance la campagne en faveur du réseau ferroviaire

Une semaine après l'échec de la hausse de la vignette autoroutière, Doris Leuthard repart au combat. Flanquée de trois conseillers d'Etat, la conseillère fédérale a lancé lundi la campagne en faveur du nouveau fonds d'infrastructure ferroviaire, en votation le 9 février. Le développement du réseau coûtera 6,4 milliards de francs d'ici 2025.

"Ne touchez pas à nos trains!", a clamé la ministre des transports devant la presse. La Suisse dispose de l'un des meilleurs systèmes ferroviaires au monde. Pour Doris Leuthard, ce réseau est trop important pour que l'on s'amuse à jouer des petits jeux.

Victime de son succès et des besoins croissants de mobilité, le réseau ferroviaire a atteint ses limites; des passagers doivent voyager debout sur certains trajets et il est quasiment impossible d'ajouter des convois aux heures de pointe. La création d'un nouveau fonds d'infrastructure ferroviaire, dénommé FIF, permettra d'améliorer la donne, a assuré la ministre des transports.

Le FIF, qui sera inscrit dans la constitution fédérale et nécessite donc l'aval du souverain, garantira le financement de travaux et l'entretien à raison de 6,4 milliards de francs pour la première étape. Il sera alimenté par les mêmes sources que l'actuel Fonds pour les transports publics (redevance poids lourds, TVA, impôt sur les huiles minérales).

Suisse romande privilégiée

En contre-partie, la cadence semi-horaire sera introduite sur de nombreux tronçons et même au quart d'heure dans certains zones urbaines. Toutes les régions profiteront des aménagements. La Suisse romande, si l'on tient compte de Berne, bénéficiera de travaux pour 3 milliards environ, a précisé le conseiller d'Etat valaisan Jacques Melly.

Des prolongements de quais permettront par exemple de mettre en service des trains à deux étages entre Genève et Lausanne. Le temps de parcours Lausanne-Berne sera réduit, tout comme celui de la ligne du pied du Jura, avec le doublement du tunnel de Gléresse (BE), entre Bienne et Neuchâtel.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus