Douze blessés en marge du match Bâle-Schalke en Ligue des champions

Douze personnes ont été blessées mardi à Bâle en marge du match de la Ligue des champions de football entre le FC Bâle et l'équipe allemande de Schalke 04. Trois d'entre elles ont été amenées à l'hôpital pour contrôle, a communiqué la police cantonale de Bâle-Ville.

Une altercation a éclaté devant le stade Saint-Jacques entre deux groupes de supporteurs violents avant le début du match. La police a précisé avoir fait usage de balles en caoutchouc et de substances irritantes. Douze personnes ont alors été blessées.

Peu avant, des heurts avaient déjà opposé des fans bâlois aux fans allemands, pendant qu'environ 700 de ces derniers défilaient en direction du stade.

Action de Greenpeace

La police a procédé au total à 27 arrestations, dont 17 militants de l'organisation écologiste Greenpeace, qui ont perturbé le début de la rencontre en déployant une banderole hostile à Gazprom, sponsor de la compétition et de Schalke 04.

Quatre activistes, vêtus d'orange, sont descendus du toit du stade en rappel et ont déployé à mi-hauteur une grande banderole jaune sur laquelle était écrit en gros "Don't foul the Arctic" (N'abîmez pas l'Arctique, Ndlr).

Ce coup d'audace de Greenpeace survient quelques jours après l'arraisonnement d'un de ses navires par les autorités russes. Une trentaine de militants, dont un Suisse, qui avaient tenté d'aborder une plate-forme pétrolière de Gazprom pour dénoncer ses projets de forage dans le cercle polaire, ont depuis été placés en détention provisoire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes