Douze derniers mois avec de fortes précipitations

Ces douze derniers mois ont fait la joie des grenouilles et des vendeurs de parapluies. Il est tombé au nord des Alpes entre 10% et 30% de précipitations de plus que la moyenne, selon le bilan hydrologique annuel de SRF Meteo. Le printemps a été particulièrement pluvieux, relève le service météorologique de la radio-télévision alémanique.

En raison des fortes précipitations, le Lac Majeur a débordé au mois de mai et la situation était critique pour l'ensemble des points d'eau tessinois. Au mois de juin, c'était au tour du lac de Constance.

L'automne 2012 aussi a été relativement morose. Par exemple, les précipitations mesurées en octobre dans la région bâloise ont été deux fois plus importantes que la moyenne, a indiqué Christine Jutz, de SRF Meteo. Et pour le mois de novembre à Payerne (VD), les pluviomètres présentaient des valeurs trois fois plus importantes que d'habitude.

L'année hydrologique se mesure en Suisse du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante. Elle a été définie ainsi de manière à prendre en compte les précipitations neigeuses en montagne entre octobre et décembre, qui ne descendent en plaine que lors de la fonte des neiges.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes