Drogues: les parents peu lucides sur la consommation de leur enfant

Les parents ont tendance à sous-évaluer la consommation d'alcool, de tabac et de cannabis de leurs enfants et à peu les interroger à ce sujet, selon une étude réalisée à Lausanne et Genève. Ils perçoivent le cannabis comme plus dangereux que les substances légales.Les parents interrogés, qui ont un adolescent de 16 ans et plus, font une estimation de la consommation de substances de leur jeune assez proche de la moyenne suisse réelle. En revanche, en ce qui concerne la tranche d'âge entre 13 et 15 ans, ils se montrent plus naïfs. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus