EPFZ: les robots ont leur propre internet en libre accès

Des scientifiques de cinq hautes écoles européennes, dont l'EPFZ, ont développé une plate-forme de cloud computing permettant à des robots d'échanger du savoir et d'effectuer des calculs en ligne. Les machines peuvent ainsi d'elles-mêmes apprendre de nouvelles tâches.Le tout fonctionne comme Wikipedia, à la différence que ce sont des robots et non des humains qui utilisent la banque de données en ligne, appelée "RoboEarth". Ils peuvent y trouver des informations sur leurs tâches quotidiennes, approfondir leurs connaissances, mais aussi les partager avec d'autres robots, peut-on lire lundi dans "ETH Life", la revue en ligne de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). /SERVICE


Actualisé le