Eboulements: les changements de températures pas seuls responsables

Les changements de température entre l'hiver et l'été ne peuvent à eux seuls expliquer les chutes de rochers en milieu alpin. L'existence d'un mécanisme de profondeur susceptible de modifier la stabilité de la roche a pu être démontré.L'étude d'une zone d'éboulement du Cervin (VS) a permis de mettre en évidence ce phénomène. Des chercheurs de l'Université de Zurich ont découvert l'existence d'un mécanisme de cisaillement en sous-sol qui peut provoquer l'ouverture de failles en surface, a communiqué mardi le Fonds national suisse (FNS). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes