Echec des Hautes écoles pédagogiques, selon l'UDC

L'UDC repart à l'assaut de la politique scolaire. Réunie en congrès à Ebnat-Kappel (SG), fief de son président Toni Brunner, le parti exige que la formation des enseignants quitte le giron universitaire et soit limitée aux aspects pratiques.Les Hautes écoles pédagogiques ont échoué, a affirmé Sarah Bösch, membre de la commission de la formation de l'UDC. Elles ne parviennent ni à former suffisamment d'enseignants, ni à offrir une formation utile pour le travail quotidien des professeurs dans les classes d'école, a ajouté l'ancien conseiller national Ulrich Schlüer. Comme alternative aux Hautes écoles pédagogiques, l'UDC propose un "apprentissage pour les enseignants". /SERVICE


Actualisé le