Elections à Genève: duo PLR en tête, Michèle Künzler larguée

Le PLR sortant Pierre Maudet caracole toujours en tête, dimanche, à l'élection du Conseil d'Etat genevois. Après dépouillement de 43,7% des bulletins de vote par correspondance, l'actuel ministre de la sécurité récolte 18'858 suffrages. La conseillère d'Etat des Verts Michèle Künzler pointait en 17e position. L'élection du Conseil d'Etat genevois s'oriente vers un ballotage général.

M. Maudet est suivi par son collègue de gouvernement et de parti François Longchamp, qui recueille 16'683 voix. Le duo PLR précède le PDC Serge Dal Busco. Très apprécié dans les milieux économiques, le député démocrate-chrétien récolte 14'067 suffrages. Il devance le conseiller national PDC et agriculteur Luc Barthassat (13'217 voix).

Un autre conseiller national, Mauro Poggia, du Mouvement citoyens genevois (MCG), arrive en 5e position, avec 11'018 voix. La conseillère d'Etat sortante PLR Isabel Rochat le suit, avec 10'845 suffrages. L'actuelle ministre des questions sociales figure toujours parmi les sept premiers candidats.

Sandrine Salerno à la peine

Première personnalité de gauche dans ce classement provisoire, la socialiste Anne Emery-Torracinta récolte 9141 voix. Figure emblématique du MCG, le maire d'Onex Eric Stauffer se trouve à l'affût des sept premières places, avec 8792 suffrages. Il précède le socialiste Thierry Apothéloz et ses 8318 voix.

Le conseiller national des Verts Antonio Hodgers paie le mauvais résultat de son parti au Grand Conseil en ne pointant qu'à la 11e position, avec 7765 suffrages. La socialiste Sandrine Salerno, membre de l'exécutif de la Ville de Genève, le talonne avec 7598 voix. La grande perdante du scrutin est pour l'heure la conseillère d'Etat sortante des Verts Michèle Künzler, qui n'arrive qu'en 17e position.

Baffe pour le PLR au Grand Conseil

Selon des résultats partiels représentant 81% des suffrages par correspondance, le Grand Conseil devrait se composer pour la prochaine législature de trois blocs quasi égaux. L'Entente aurait 35 sièges, la gauche 33 et le bloc UDC-MCG 32. L'Entente composée du PLR et du PDC perdrait ainsi 7 sièges par rapport à 2009. Cette baisse revient exclusivement au PLR. Les Verts subissent un véritable camouflet en perdant vraisemblablement 8 sièges.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes