Elle tarde à démarrer au vert et écope d'une amende salée

A Genève, une automobiliste peut aujourd'hui regretter d'avoir pris trop de temps à démarrer à un feu vert et de s'en être pris verbalement aux agents municipaux qui lui en ont fait la remarque. Son comportement lui a valu une amende de 250 francs.

L'information, révélée lundi par "20 Minutes", a été confirmée par le porte-parole du Département de l'environnement urbain et de la sécurité de la Ville de Genève Cédric Waelti. Dans un premier temps, les agents ont demandé à la conductrice de démarrer plus rapidement. Celle-ci est alors sortie de sa voiture sans mettre le frein à main.

Selon M. Waelti, le véhicule a reculé. L'automobiliste a ensuite insulté les représentants des forces de l'ordre. Ceux-ci ont considéré son comportement dangereux. L'article de "20 Minutes" précise que la conductrice contestera son amende. Elle explique avoir tardé à démarrer car elle a été éblouie par le soleil rasant.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus