Entartée à Genève, Micheline Calmy-Rey ne portera pas plainte

Micheline Calmy-Rey a été violemment entartée lundi soir, à Genève, par un homme qui l'a prise à partie pour son rôle dans la débâcle de la Banque cantonale de Genève (BCGE). L'ancienne conseillère fédérale renonce à déposer plainte. Elle n'entend pas non plus s'entourer d'une protection.La vidéo de l'agression circule sur Internet. On y voit l'ancienne présidente de la Confédération se faire accoster dans la rue par un homme qui dit s'appeler Eric Dougoud. Ce dernier prétend que Mme Calmy-Rey, qui sortait d'une conférence donnée dans le cadre du Festival du film des droits humains, a violé plusieurs articles de la Convention européenne des droits de l'homme dans l'affaire BCGE. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes