Environ 400 employés de Swissport manifestent à Genève

Environ 400 employés de Swissport ont manifesté dimanche après-midi devant les locaux de l'aéroport de Genève. Ils ont adopté une résolution à l'unanimité et exprimé leur colère face à la direction de l'entreprise d'assistance au sol, qui veut baisser les salaires.

La convention collective de travail (CCT) arrivera à échéance à la fin février et les négociations pour son renouvellement sont rompues, car les positions entre les employés et la direction sont trop éloignées. "La direction veut baisser les salaires de plusieurs centaines de francs par mois", a expliqué Jamshid Pouranpir, secrétaire syndical au Syndicat des services publics (SSP).

Les employés, de leur côté, demandent le maintien des acquis et quelques aménagements, a poursuivi M. Pouranpir. "Nous sommes prêts à durcir le ton", a-t-il annoncé.

Contre toute pression

Dans leur résolution, les employés expriment leur refus de la baisse des salaires et de toute autre péjoration des conditions de travail. Ils ne veulent pas voir disparaître leur CCT, signée en 2012. Ils annoncent aussi vouloir défendre leurs délégués syndicaux "contre toute pression et menace" et revendiquent "le droit d'expression, de manifestation, de grève et de se syndiquer".

Ex-filiale de feu SAir Group, Swissport est contrôlée depuis 2010 par la société d'investissement française PAI Partners. Elle emploie 1100 personnes à Genève, selon M. Pouranpir.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus