Environnement: Franz Weber passe la main à sa fille Vera

L'écologiste Franz Weber passe les rênes de sa fondation à sa fille Vera. Agé de 87 ans, celui qui a mené et gagné nombre de combats écologiques depuis plus de 50 ans a décidé de passer les commandes à sa fille, âgée de 39 ans, qui le seconde depuis plusieurs années dans la gestion de la fondation Franz Weber qu'il a fondée il y a près de 40 ans.

Vera Weber est déjà très active dans la fondation. C'est notamment elle qui a mené la campagne, victorieuse, de l'initiative sur les résidences secondaires, a rappelé la Fondation Franz Weber ce lundi dans un communiqué. A l'avenir, Vera Weber représentera également la fondation dans différentes instances internationales.

"Chez moi, c’est inné. J’ai toujours eu ça en moi, l’amour pour les animaux. Je ressens leur douleur au plus profond de moi-même. L’injustice me révolte, que ce soit envers les hommes, les enfants, la nature ou le patrimoine. Nous sommes tous au même niveau", déclare la fille de Franz Weber sur le site internet de la fondation.

Etudes dans l'hôtellerie

Il faut dire que l’action et l’engagement de ses parents, Franz et Judith Weber, ont forgé chez elle une détermination à combattre les injustices. Depuis son plus jeune âge, Vera Weber est confrontée aux dangers qui menacent l’environnement, et sensibilisée à la nécessité de protéger la nature et les animaux.

Vera Weber a commencé à travailler pour la Fondation Franz Weber en 1999, en tant que vice-présidente et cheffe de campagne. Elle avait auparavant suivi des études à lʼEcole Hôtelière de Lucerne et une formation complémentaire en journalisme. Le combat contre le massacre des phoques a constitué un de ces premiers engagements.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes