Erythréen sprayé: le Parquet requiert une peine avec sursis

Le Ministère public a requis vendredi 20 jours-amende avec sursis à l'encontre des deux policiers lausannois accusés d'abus d'autorité et de lésions corporelles. Il estime "entièrement établi" que les deux agents ont abandonné un jeune Erythréen près des bois de Sauvabelin et lui ont administré une dose de spray au poivre.Eric Cottier, le procureur général du canton de Vaud, a requis une peine pécuniaire avec sursis, relativisant une affaire jugée pour la troisième fois et qui remonte à la nuit du Nouvel An 2006. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes