France voisine: démantèlement d'un réseau de traite d'êtres humains

Une cinquantaine de Roms ont été interpellés et neuf placés en garde à vue mardi et mercredi à Annemasse (F), près de Genève. Les personnes placées en garde à vue sont soupçonnées d'appartenir à un réseau de traite d'êtres humains opérant en Suisse et en France.Tous issus du village roumain de Barbulesti (nord-est de Bucarest), la plupart des Roms interpellés sont "des petites mains qui récoltent de l'argent de diverses manières", à savoir la mendicité, des "escroqueries à la charité", des "petits vols", des braquages, a déclaré à l'AFP le commissaire d'Annemasse, Philippe Guffon. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes