Fribourg envisage de nouvelles mesures d'économies

Les finances du canton de Fribourg continuent de s'éroder, avec un budget tout juste bénéficiaire pour l'an prochain et de sombres prévisions pour les années suivantes. Le Conseil d'Etat envisage de nouvelles mesures d'économies.

Le budget 2015 affiche un bénéfice de 200'000 francs contre un demi-million un an plus tôt. Les charges augmentent de 1,2% à 3,2584 milliards, tandis que les revenus progressent de 1,1% à 3,2586 milliards.

Malgré une hausse des recettes fiscales de 3%, un recours accru aux provisions est nécessaire: 83,3 millions de francs, contre 66,8 millions au budget 2014. Il s'agit de compenser les baisses de rentrées provenant du bénéfice de la BNS et de la péréquation des ressources entre Confédération et cantons.

Incertitudes

Et des incertitudes pèsent quant au devenir de ces deux importantes sources de revenus à l'avenir. Le recours aux provisions peut en partie pallier cet infléchissement inéluctable de la courbe des recettes, mais il ne suffira pas, prévient le gouvernement.

Malgré le programme d'économies en cours et les multiples correctifs apportés aux prévisions initiales, les travaux de planification à moyen terme annoncent une forte péjoration. Ils font état d'une insuffisance de financement de 27,2 millions de francs en 2015, 195,5 millions en 2016, 252,3 millions en 2017 et 226,6 millions en 2018.

C'est pourquoi le Conseil d'Etat a décidé d'approfondir plusieurs mesures contenues dans l'actuel programme d'économies et qui restent à mettre en oeuvre, mais aussi d'engager des réflexions sur de nouvelles mesures.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes