Fribourg: la criminalité nord-africaine dans le viseur de la police

Appeler un chat un chat n'est pas toujours politiquement correct. La police fribourgeoise a pris ce risque mardi et tiré le bilan d'une opération de sécurité visant la hausse de la petite criminalité associée à un groupe de personnes venues d'Afrique du Nord."Plus de 60 personnes originaires d'Afrique du Nord résidant dans les foyers du canton sont une des causes de la hausse de la criminalité constatée à la fin de l'année passée et au début de celle-ci", a indiqué la police. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes