Genève adopte son budget 2013: 31 millions de déficit

A Genève, le Grand Conseil a adopté jeudi soir le budget 2013 de l'Etat, qui présente un déficit ramené à 31 millions de francs. Une solution qui a satisfait les quatre partis gouvernementaux.Le budget a été adopté par 69 oui (PLR, PDC, PS et Verts), tandis que le MCG et l'UDC ont persisté dans leur volonté d'avoir un budget à l'équilibre. Tenant de ce principe, le PLR a finalement estimé qu'un tel déficit était acceptable, d'autant plus que le PS a retiré en début de séance son projet de loi demandant la suspension du bouclier fiscal.Cette menace de la gauche avait piqué le PLR au vif lors de la session parlementaire de mars. Le parti avait alors approuvé une coupe linéaire de 2% dans les charges de l'Etat proposée par la droite dure. Le but était d'éliminer le déficit qui se montait alors à près de 100 millions.Résultat amélioréRevenant sur sa position, le PLR a accepté jeudi - à l'instar des autres partis gouvernementaux - de supprimer cette coupe, comme le demandait le Conseil d'Etat. Car, depuis mars, le déficit a été réduit à 40 millions puis à 31 millions, grâce à de nouvelles améliorations.Celles-ci proviennent d'une économie de 80,5 millions suite au transfert d'actifs immobiliers à la Caisse de prévoyance des fonctionnaires (CIA) et de nouvelles recettes hospitalières. Reste que les demandes de retraites anticipées, plus importantes que prévues, engendrent des charges supplémentaires de 22,3 millions.Revirement du PLR"Finalement, la probabilité d'avoir des comptes 2013 à l'équilibre est aussi forte à zéro déficit qu'à 31 millions", a indiqué le grand argentier David Hiler. L'équilibre budgétaire mettrait toutefois en danger la réforme du cycle d'orientation, votée par le souverain, alors que l'Instruction publique a consenti des efforts importants, a-t-il plaidé.Un avis qui a convaincu le PLR, qualifié de "girouette" par le MCG et l'UDC. La droite dure a demandé, en vain, une coupe de 0,63% dans les dépenses générales pour supprimer tout déficit, rappelant que la dette du canton se monte à 12 milliards. /SERVICE


Actualisé le