Genève inaugure Curabilis

Genève a concrétisé vendredi une promesse faite aux cantons latins vieille de 45 ans, avec l'inauguration de la nouvelle prison Curabilis à Puplinge. L'établissement concordataire de 92 places accueillera des détenus dangereux atteints de troubles psychiatriques.

La prison n'ouvrira que progressivement ses six pavillons. L'établissement abrite deux unités de mesures, une unité de sociothérapie et une unité carcérale psychiatrique. Deux pavillons prévus vides pendant une période de 12 à 24 mois, seront temporairement utilisés pour la détention ordinaire.

Cette mesure permettra de décharger provisoirement la prison voisine de Champ-Dollon, pleine à craquer, en attendant que le canton de Genève construise de nouvelles places de détention.

La prison Curabilis ouvre dans un climat tendu. D'une part, les gardiens de la prison de Champ-Dollon se plaignent de leurs conditions de travail et du manque de personnel. D'autre part, cette nouvelle prison intervient après le drame d'Adeline, une éducatrice de la Pâquerette assassinée par un détenu lors d'une sortie thérapeutique.

A terme, Curabilis offrira plus de 200 emplois, dont deux tiers pour du personnel médico-soignant et un tiers pour le pénitentiaire.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus