Hausse de la consommation de 2,5% entre 2012 et 2013

La population et l'industrie suisses ont consommé 2,5% d'énergie en plus en 2013 par rapport à l'année précédente. L'Office fédéral de l'énergie attribue cette hausse à des conditions météorologiques plus froides ainsi qu'aux bonnes performances économiques et à la croissance constante de la population.

Avec 896'000 térajoules (TJ) consommés en 2013, la Suisse se situe juste en dessous du record de 2010 (902'980 TJ). Dans le détail, la consommation d'huile de chauffage extra-légère a augmenté de 5,4% et celle de gaz naturel de 5,9%. La consommation d'électricité a progressé de 0,6%.

La consommation de carburant est restée quant à elle la même en 2013 que l'année précédente. Amorcée dès 2001, la tendance à remplacer l'essence (- 4,5%) par le diesel (+ 4,4%) s'est confirmée.

Les consommateurs sont également parvenus à réduire l'usage de certaines énergies fossiles très polluantes, comme les huiles de chauffage lourdes (- 41,2%) et le coke de pétrole (- 23,4%).

Nouvelles prescriptions efficaces

Les énergies renouvelables ont parallèlement bénéficié des conditions météorologiques, avec des hausses de 9,4% pour le bois-énergie et de 7,1% pour le biogaz.

La consommation aurait été encore plus forte si certaines mesures prévues dans la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération n'avaient pas été prises, a précisé à l'ats Marianne Zünd, porte-parole de l'OFEN. Et de citer comme exemples de nouvelles prescriptions pour les appareils électroniques et autres mesures d'assainissement des bâtiments.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes