Homophobie: le monde du sport veut faire cesser les discriminations

L'homophobie dans le sport est un problème qui doit être combattu. L'association suisse des services des sports (ASSS) a lancé vendredi une campagne soutenue par Swiss Olympic pour faire cesser la discrimination à cause de l'orientation sexuelle. Car malgré l'existence de chartes, l'ignorance et les préjugés persistent.

"La discrimination à cause de son orientation sexuelle a malheureusement lieu quotidiennement", a déclaré Sami Kanaan, président de l'ASSS et vice-président de la Ville de Genève, cité dans le communiqué.

Les chartes sportives, que ce soit celle qui régit le sport suisse ou celle des Jeux olympiques, indiquent pourtant clairement que "la nationalité, le sexe, l'orientation sexuelle ou l'origine sociale" ne doivent pas être des motifs de discrimination.

Long chemin

Si les instances sportives en Suisse se montrent généralement attentives à l'homophobie, de nombreux observateurs remarquent que le chemin est encore long avant que les bonnes intentions se concrétisent.

"Cette délicate problématique est souvent négligée et cachée, et devient un tabou", a ajouté Sami Kanaan. Les discriminations et notamment l'homophobie conduisent à une grande souffrance spécialement pour les jeunes.

Ainsi, la multiple championne de mountain bike Emilie Siegenthaler, qui évolue dans un univers majoritairement masculin, admet qu'elle n'aurait pas osé faire son "coming out" si elle avait été un homme.

Manque de communication

Le manque de communication dans le monde du sport à propos de l'homosexualité est un vrai problème, selon l'ASSS. Cette campagne de sensibilisation, couplée à une collaboration plus étroite entre les offices du sport en Suisse, devrait donc mener à davantage de tolérance.

Cette promesse est partagée par Michel Pont, l'entraîneur assistant de l'équipe nationale de football. Ce dernier se dit "contre toute forme d'exclusion". Il n'a personnellement encore jamais été confronté à "cette problématique", dit-il, mais assure que si un joueur se confiait à lui à propos de son homosexualité, il lui apporterait tout son soutien.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes