Huit candidatures pour accueillir un site du Parc d'innovation

Les cantons intéressés par les sites secondaires prévus dans le cadre du projet de Parc national d'innovation (PNI) ont déposé huit candidatures. Comme la Suisse romande accueillera un des deux "hubs" principaux du futur PNI, seule Bienne et est en lice pour la partie francophone du pays.

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et cinq cantons romands (FR, GE, NE, VD, VS) ont en effet décidé d'unir leurs forces pour contribuer à la création du PNI. Ils ont déposé un dossier de présentation du hub EPFL décentralisé de Suisse occidentale la semaine dernière. L'EPF de Zurich accueillera l'autre centre.

Sites secondaires

Pour les antennes régionales, un groupe d'experts va maintenant examiner les dossiers, a annoncé mardi la Conférence des chefs des Départements cantonaux de l'économie publique (CDEP).

La Ville de Bienne veut accueillir l'un des sites régionaux du PNI. Le canton du Jura s'est associé à Bâle-Campagne et Bâle-Ville pour accueillir un autre site secondaire, qui pourrait voir le jour à Allschwil (BL). Les six autres en lice sont situés dans les cantons d'Argovie, des Grisons, en Suisse centrale (LU, UR, SZ, OW, NW, ZG), en Suisse orientale (SG, AI, AR et Liechtenstein), en Thurgovie et au Tessin.

Les dossiers reçus vont être transmis à un groupe d'experts institué par la CDEP, qui procédera à leur examen préliminaire. Sur la base de cette première évaluation, le comité de la CDEP soumettra les dossiers à une étude approfondie, qui débouchera sur une proposition de concept à l'intention de l'assemblée plénière de la CDEP.

Processus politique

Comme convenu avec la Confédération, la CDEP présentera fin juin au Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) un concept consolidé de PNI.

Le Conseil fédéral soumettra aux Chambres fédérales, en principe à l'automne 2014 déjà, un message qui sera traité d'ici la session parlementaire d'été 2015. Les conditions seraient ainsi créées pour permettre l'exploitation du Parc national d'innovation dès 2016. L'ambition de cette structure est de donner à la Suisse qui innove la visibilité mondiale qu'elle mérite.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus