Il a fait particulièrement froid en Suisse romande en mai

Mai 2013 ne restera pas dans les mémoires pour la douceur de sa météo, bien au contraire. Le mercure s'est situé de 1 à 3 degrés en-dessous des valeurs habituelles. La fin du mois et les premiers jours de juin n'inverseront pas la tendance, avec des risques d'intempéries annoncés pour le nord et l'est de la Suisse dès vendredi.

La Suisse romande a été la plus touchée par le déficit thermique, selon MétéoSuisse. Le Tessin a lui aussi eu froid, avec des températures inférieures de 1,5 à 2 degrés, a indiqué jeudi le service météorologique de la radio-télévision SRF. De manière générale, il s'agit du mois de mai le plus froid depuis 1991, et même localement depuis 1984, précise MétéoSuisse.

Le soleil s'est fait rare sans exception dans l'ensemble du pays. Au nord, seuls deux tiers de l'ensoleillement moyen à cette période de l'année ont été mesurés. A noter toutefois que le soleil s'était fait encore plus discret en 2010 à Zurich, Saint-Gall et Lucerne.

Le volume d'ensoleillement a même reculé entre 50 et 60% pour certaines régions. La localité de Disentis (GR) a été particulièrement mal lotie, l'astre du jour ne l'ayant visité que pour 43% de la moyenne.

La neige s'invite

Le mois s'est avéré par ailleurs particulièrement humide, surtout en Suisse romande et dans le sud. A Lugano et dans la région du lac Majeur (TI), plus 300 litres de pluie par mètre carré sont tombés. Le mois d'avril s'étant également révélé très mouillé, l'alarme inondation a dû être activée deux fois. Le lac a même débordé à certains endroits.

La neige s'est invitée à deux reprises en-dessous de 1000 mètres. Une partie du canton de Glaris a constaté le 24 mai des précipitations d'or blanc jusqu'à 550 mètres. Il a à nouveau neigé par endroits le 29 mai, cette fois-ci aux alentours de 700 mètres.

Le bout du tunnel

Le week-end qui s'annonce ne va pas inverser la tendance, prévoit MétéoNews. De fortes pluies devraient arroser de vendredi à dimanche le long du versant nord des Alpes et l'est de la Suisse. Entre 90 et 110 litres par mètre carré sont attendus, 150 litres localement, ajoute MétéoSuisse, qui émet un avis de danger. Des inondations et des glissements de terrain ne sont pas exclus.

Après une intensification le samedi et dans la nuit suivante, une embellie devrait se produire à partir de dimanche, avec des températures en hausse en début de semaine prochaine.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes