Immigration: Le Conseil fédéral dans l'arène pour contrer l'UDC

L'initiative "contre l'immigration massive" met en péril la prospérité de la Suisse. Forts de cet avis, le Conseil fédéral et les cantons sont entrés lundi dans l'arène pour combattre le texte de l'UDC. Pas moins de trois ministres et un conseiller d'Etat ont tenu à détailler leurs arguments en faveur d'un "non" le 9 février.

L'initiative, qui veut réintroduire des plafonds annuels pour tous les étrangers - frontaliers et requérants d'asile y compris, compliquerait le recrutement de la main-d'oeuvre étrangère nécessaire à l'économie helvétique. Son acceptation remettrait en cause les accords bilatéraux et compromettrait donc les relations avec l'Union européenne, selon le Conseil fédéral.

La ministre de la migration Simonetta Sommaruga, le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann et le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter, flanqués du président de la Conférence des gouvernements cantonaux Pascal Broulis, se sont déplacés devant la presse au lendemain des votations fédérales. La campagne est en cours depuis plusieurs jours, l'UDC ayant même tenu une assemblée extraordinaire en présence d'Ueli Maurer samedi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes