Jeunes hommes moins souvent victimes de violences

Les jeunes hommes ont été moins souvent victimes de blessures dues à des violences ces dernières années. La proportion sur mille personnes a baissé de 20% entre 2009 et 2011. L'évolution est étonnante, si l'on considère que le risque avait quintuplé entre 1995 et 2008, mais elle ne concerne pas les plus importantes villes de Suisse.

La tendance est en revanche à la hausse chez les femmes, révèle une étude publiée par la Suva: les assureurs régis par la loi sur l'assurance-accident ont enregistré 9300 cas de blessure par violence en 2011, contre 2600 en 2008.

Ce sont les jeunes entre 17 et 22 ans qui sont le plus concernés par les violences. Les victimes le sont principalement en dehors du travail et dans l'espace public. Sans surprise, les cas sont plus fréquents durant le week-end et dans les lieux de sortie en ville.

La tendance générale à la diminution de la violence chez les jeunes hommes ne s'applique pas aux dix plus importantes villes de Suisse. La plus grande, Zurich, dénombre le plus de blessés par week-end. Elle est suivie de Berne et Lausanne, qui sont pourtant respectivement cinquième et quatrième en taille.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes