Journée de l'eau: Helvetas transforme des fontaines en mémorial

Aujourd'hui 800 millions de personnes n'€™ont pas accès à l'€™eau potable dans les pays en développement, une situation qui fait plus de victimes chaque année dans le monde que les armes. Cette problématique inquiète fortement Helvetas qui lance samedi sa campagne à l'€™occasion de la Journée mondiale de l'€™eau.

L'organisation d'aide au développement a décoré des fontaines publiques de toute la Suisse, les transformant en mémorial orné de couronnes mortuaires, bouquets de fleurs et bougies, afin de rappeler aux passants les nombreuses victimes de l'eau insalubre.

"Personne n'a perdu la vie ici mais, ailleurs dans le monde, des milliers de personnes meurent chaque jour à cause d'une eau impropre à la consommation", écrit Helvetas dans un communiqué diffusé vendredi. Pour sa campagne, l'organisation a créé deux nouvelles affiches: "Serial killer" et "Roulette africaine".

"A qui appartient l'eau ?"

Selon Helvetas, quelque 3000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour de maladies causées par de l'eau souillée. Avec des mémoriaux préparés à Genève, Berne, Zurich, Baden (AG), Frauenfeld (TG) et Thusis (GR), "Helvetas veut attirer l'attention sur cette situation dramatique".

En 2010, l'accès à l'eau potable a été reconnu comme un droit humain par l'ONU, rappelle Helvetas basé à Zurich. Mais "des questions importantes demeurent cependant ouvertes: à qui appartient l'eau ? Qui peut en disposer ? Qui est responsable de s'assurer que tous aient accès à l'eau ?", s'interroge l'oeuvre d'entraide.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes