Khodorkovski a déposé une demande de visa en Suisse

Mikhaïl Khodorkovski veut venir dès janvier en Suisse. L'ex-oligarque critique du Kremlin a déposé mardi à l'ambassade suisse de Berlin une demande de visa Schengen valable trois mois. Les retrouvailles avec sa famille devaient avoir lieu le même jour dans la capitale allemande.

L'ambassade a réceptionné la demande et "est en contact avec l'Office fédéral des migrations (ODM) pour la traiter", a précisé mardi à l'ats un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Stefan von Below.

Lundi, le conseiller national Andreas Gross, qui avait rendu visite en prison à Mikhaïl Khodorkovski, avait estimé que l'ex-magnat du pétrole russe pourrait venir s'installer en Suisse, où ses fils jumeaux vont à l'école.

Mais un porte-parole de M. Khodorkovski a indiqué à l'agence allemande dpa qu'"aucune décision n'avait été prise sur de quelconques plans à long terme".

"Je suis extrêmement reconnaissant du fait qu'un parlementaire suisse (...) m'a rendu visite en prison", avait déclaré M. Khodorkovski lors de sa première conférence de presse depuis sa libération.

Gel de fonds levé par le TF

Andreas Gross a aussi rappelé que si l'ex-homme d'affaires possède encore de l'argent, "de quoi lui permettre de ne plus travailler jusqu'à la fin de sa vie", c'est grâce à une décision du Tribunal fédéral (TF) de lever le séquestre de ses avoirs en Suisse en 2004.

Dans le cadre d'une demande d'entraide judiciaire de la Russie, le Ministère public de la Confédération (MPC) avait fait bloquer la même année 6,2 milliards de francs dans cinq banques, un record en Suisse. Ces fonds figuraient sur les comptes de 20 actionnaires de Ioukos.

La mesure a toutefois été contestée par les parties visées. Le TF a jugé que la procédure avait violé le principe de proportionnalité et levé le séquestre.

En janvier en Suisse

M. Khodorkovski devait retrouver son épouse Inna et leurs trois enfants mardi à Berlin, après avoir passé dix ans en prison en Russie, a indiqué une de ses porte-parole. La famille souhaite passer les fêtes de fin d'année à Berlin, a précisé un autre porte-parole, qui a ajouté que M. Khodorkovski ferait un voyage en Suisse en janvier.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus