L'UDC bâlois Caspar Baader se retire du Conseil national

Caspar Baader, une des figures de l'aile dure de l'UDC, tire sa révérence. L'élu de Bâle-Campagne quittera le Conseil national le 31 juillet. Il va désormais consacrer son temps à sa famille et ses activités professionnelles, a annoncé mercredi son parti. Christian Miesch lui succédera à la Chambre du peuple.

Caspar Baader, qui fêtera ses 61 ans le 1er octobre, est avocat, agronome et est membre du conseil d'administration de plusieurs PME. Il a accédé au Conseil national en 1998, après la démission d'Hans-Rudolf Nebiker.

Politicien marqué à droite et très engagé sur les questions économiques, il s'est fait remarquer parfois par des déclarations très tranchantes. Il a dirigé le groupe parlementaire UDC de novembre 2001 à février 2012.

Lors des dernières élections fédérales de 2011, il a tenté en vain de ravir le siège du socialiste Claude Janiak au Conseil des Etats. Politiquement proche de Christoph Blocher, il a fait partie de l'équipe avec le président Toni Brunner dont la stratégie pour décrocher un second siège UDC au Conseil fédéral fin 2011 a été critiquée au sein du parti.

Caspar Baader cède la place à un revenant. Christian Miesch a déjà siégé au Conseil national de 1991 à 1995 sous les couleurs radicales puis de 2003 à 2011 sous celles de l'UDC. Lors du dernier renouvellement de la Chambre du peuple, il s'était fait ravir son siège par Thomas de Courten, son collègue de parti.

/ATS


Actualisé le