L'UDC mise sur sa seconde initiative sur le renvoi

Tirant un bilan de la précédente législature, l'UDC reconnaît en avoir parfois trop fait en même temps. Le parti donne désormais la priorité à la récolte de signatures pour sa deuxième initiative sur le renvoi des criminels étrangers. Un tout-ménage sera distribué.L'UDC renoue ainsi avec une vieille habitude. L'opération lui coûtera 700'000 à 800'000 francs, a indiqué son président Toni Brunner, vendredi à Ebnat-Kappel (SG). Avec sa deuxième initiative, elle entend faire pression pour que l'application du premier texte se fasse au plus près de ses volontés. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus